« Nous pensons qu’en France, le sursaut est possible, que les Français vont à nouveau s’aimer eux-mêmes et s’aimer entre eux, pour se redécouvrir tels qu’ils sont : viscéralement catholiques. »

Numéro en cours

Numéro 1017 – Format Papier

Date de parution
lundi 5 décembre 2022 01:00
Prix7,00 €
Prix de base6,86 €
Montant des Taxes0,14 €
  • Description du produit

Malgré la boue, Noël dans la lumière

Alors que la société française explose partout, entre immigration-invasion et crise de tous les corps intermédiaires, École, Hôpital, Industries, etc., l’Église catholique, dont la présence dans notre pays est plus ancienne que celle des Francs qui ont donné naissance à sa souveraineté juridique, semble aujourd’hui se suicider, tant sa prédication, sur des thèmes venus de Rome, est inodore et sans saveur (voir l’article de Jeanne Smits p. 26-27), et tant sa défense contre le scandale des prêtres pédophiles est maladroite, inspirée par le souci d’elle-même et non de ce Dieu vivant, qu’elle devrait servir le premier.

Parce que nous sommes dans la joie de Noël, l’abbé Guillaume de Tanoüarn (p. 10-11) propose d’essayer de comprendre comment loin d’être une idéologie abstraite, la foi est source permanente d’enthousiasme, d’émotion et de promotion vitale, que cela reste vrai quoi que le personnel de l’Église puisse avoir à se reprocher et même si le discours ecclésiastique officiel tourne en rond.

Et puis, nous nous sommes replongés dans le spectacle de cette boue, jetée par tombereaux entiers sur le visage de l’Église. Particulièrement, grâce au canoniste expérimenté qu’est l’abbé Marc Guelfucci, nous avons envisagé ce qui ne peut plus durer dans la gouvernance juridique de l’Église catholique (p. 12-13). On trouvera dans cet entretien un courage et une lucidité peu commune dans une Église qui hésite entre auto stigmatisation et autodéfense, au lieu de choisir tout simplement le seul véritable « quoi qu’il en coûte », celui qui naît de la lucidité et de la vérité.

Enfin, avec l’aide d’un psychiatre des hôpitaux doué d’une vaste culture et d’une véritable empathie, Philippe de Labriolle, nous avons tenté de savoir ce que c’était qu’un pédophile, pour mieux comprendre la gravité de la faute de ces prêtres de Jésus-Christ qui ont « scandalisé un de ces petits » comme parle l’Évangile.

Connexion ou Créer un compte