« Nous pensons qu’en France, le sursaut est possible, que les Français vont à nouveau s’aimer eux-mêmes et s’aimer entre eux, pour se redécouvrir tels qu’ils sont : viscéralement catholiques. »

Numéro en cours

Blog

Eric Letty

Editorialiste

Ecce Homo

Les promoteurs de la culture de mort n’ont pas obtenu la victoire qu’ils escomptaient. Le 8 avril dernier, l’Assemblée nationale n’a pas adopté la proposition de loi du député Olivier Falorni « donnant le droit à une fin de vie libre et choisie ».Cet échec des partisans de l’euthanasie, qui n’est malheureusement pas définitif, est dû à une manœuvre parfaitement légale. En déposant trois mille amendements, des députés courageux (saluons en particulier l’engagement d’Emmanuelle Ménard, Xavier Breton, Thibaut Bazin, Patrick Hetzel, Marc Le Fur, Julien Ravier, Frédéric Reiss) ont empêché que ce texte soit discuté et voté dans le temps imparti (une journée).Falorni a dénoncé « l’obstruction d’un quarteron de parlementaires », mais il est évident qu’un sujet de cette importance ne pouvait pas être examiné dans un délai si bref. En la présentant en commission à l’Assemblée nationale, il avait d’ailleurs lui-même convenu que sa proposition de loi posait « une question existentielle ».C’est aussi l’opinion du député (LR) Xavier Breton, qui a déclaré qu’elle « nous invite à une rupture, à la transgression d’un interdit…
Lire la suite
Eric Letty

Editorialiste

Strasbourg sous les canons de l’islam turc

Est-ce parce que vert est aussi la couleur de l’islam, que les écologistes français glissent vers l’islamo-gauchisme ? La municipalité « verte » de Strasbourg a octroyé une subvention de 2,5 millions d’euros à l’association islamiste turque Millî Görüs, proche des Frères musulmans, pour contribuer à bâtir dans la capitale alsacienne la plus grande mosquée d’Europe. Une érection symbolique au coeur d’une ville emblématique. Le temps n’est plus où le président du Conseil Albert Sarrau redoutait de la laisser placer « sous le feu des canons allemands ».Les canons de l’islam ne sont certes pas faits d’acier comme ceux de Krupp, mais ils menacent aussi, d’une autre façon, notre civilisation.Les autorités de l’État minimisent l’importance et les conséquences de cette construction. Emmanuel Macron réduit le sujet à de la cuisine électorale en prophétisant une ingérence de la Turquie dans la prochaine élection présidentielle – il avait adressé le même reproche aux Russes en 2017. Son ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, rappelle que Millî Gôrüs n’a pas voulu signer la charte des « valeurs de la République »– qui…
Lire la suite
Eric Letty

Editorialiste

La justice sur la sellette

Le1er mars, pour la première fois, un ancien président de la République a été condamné à une peine de prison ferme – qu’il ne purgera cependant pas derrière les barreaux. Nicolas Sarkozy était jugé pour corruption active et trafic d’influence. Il se présente aujourd’hui comme victime de l’acharnement judiciaire et dénonce « la partialité de certains magistrats ».La polémique que ce verdict a déclenchée porte notamment sur l’indépendance de la justice, alors que les magistrats du parquet sont placés sous l’autorité du garde des Sceaux. À cet égard, il n’est pas surprenant que l’affaire Fillon figure en bonne place parmi les critiques adressées au parquet national financier. En janvier 2017, cette institution s’était auto-saisie le jour même où paraissait l’article du Canard enchaîné consacré aux emplois fictifs de Pénélope Fillon, ce qui en dit long sur les relations entre l’exécutif, la justice et les médias… Au mois de juin dernier, l’ancienne patronne du PNF Eliane Houlette, procureur de la République, avait déclaré, devant la commission d’enquête de l’Assemblée nationale sur les obstacles…
Lire la suite
Eric Letty

Editorialiste

Trump, une présidence en terrain miné

Je m’étonne toujours du ton militant qu’emploient les journalistes du système pour traiter des élections présidentielles américaines, comme si les citoyens français étaient conviés à élire le prochain hôte de la Maison Blanche… Mais, cette fois, les Français peuvent tirer des leçons du récent affrontement qui s’est déroulé entre Donald Trump et Joe Biden, sur fond de fraude massive, de censure du discours présidentiel par de grandes chaînes télévisées, de suppression des comptes du Président des États-Unis sur les réseaux sociaux (sous prétexte de « limiter les risques d’incitation à la violence », selon twitter !), ou de procédure tardive de destitution devant le Congrès, destinée à frapper le vaincu d’indignité.Pendant quatre ans, la gauche américaine a été humiliée, a tremblé et rongé son frein. Elle va se venger.« Vae Victis ! »À Washington comme à Rome, la roche Tarpéienne est proche du Capitole. L’hallali contre le déchu a pris prétexte de l’invasion du « Temple de la démocratie » américaine par une foule indignée protestant contre les fraudes, un accès de fièvre populaire présenté comme une tentative…
Lire la suite
Eric Letty

Editorialiste

Pas de vaccin contre le macronisme

La vaccination contre la Covid 19 crée une nouvelle fracture entre deux France. La querelle ne devrait pourtant pas exister, puisqu’Emmanuel Macron avait déclaré, dans son discours du 24 novembre : « Je veux aussi être clair : je ne rendrai pas la vaccination obligatoire ». Tout devrait donc aller pour le mieux dans le meilleur des mondes macronien, où ceux qui souhaitent se faire vacciner le pourraient et se trouveraient ainsi protégés (sous réserve que le vaccin soit efficace et ne mute pas), sans risquer par conséquent d’être contaminés par les Gaulois réfractaires à l’idée de se faire inoculer des produits de thérapie génique sur les effets desquels on n’a pas de recul. Pourtant, cette liberté de choix élémentaire est sujette à caution. Certes, le vaccin ne sera pas imposé ; mais il est question de créer un “passeport vert”, qui octroierait aux seuls vaccinés « le droit de vivre normalement », comme le dit et préconise Jean-Christophe Lagarde, chef de file de l’Union des Démocrates et Indépendants (UDI). Ce qui revient à condamner à…
Lire la suite
Eric Letty

Editorialiste

Liberticides en Absurdistan

« La liberté ou la mort », disaient les Grands Ancêtres, glorieux révolutionnaires de 93, en brandissant au bout de leurs piques les têtes de ceux qui ne pensaient pas comme eux. De nos jours, avec la crise du coronavirus, le mot d’ordre a changé et la devise du pouvoir actuel serait plutôt « la mort pour les libertés ».Le 28 octobre dernier, c’est en brandissant le spectre d’une pandémie foudroyante, qui provoquerait « d’ici quelques mois, au moins 400 000 morts supplémentaires », qu’Emmanuel Macron a imposé un deuxième confinement. Au mois de mars déjà, dix épidémiologistes, par lui chargés d’« éclairer la décision publique », avaient annoncé, en relayant une modélisation de leur collègue britannique Neil Ferguson, que le coronavirus tuerait entre 300 000 et 500 000 Français. Aucune de ces prédictions catastrophistes ne s’est réalisée, pas plus en France que dans les pays voisins, qui n’ont pas confiné, comme la Suède, ou beaucoup moins, comme la Hollande, l’Allemagne et la Suisse.Emmanuel Macron ne s’en présente pas moins comme notre protecteur, comme il l’a répété le 24novembre. Et c’est pour…
Lire la suite
Eric Letty

Editorialiste

Islam et laïcisme, la nouvelle guerre de religion

Le déferlement d’émotion affiché par la caste politique et médiatique après l’ignoble assassinat d’un professeur par un musulman tchétchène réfugié en France – et qui avait obtenu au mois de mars un titre de séjour en dépit de son implication antérieure dans des affaires de dégradation de bien public et de violences en réunion – illustre une fois de plus la célèbre maxime de Bossuet : « Dieu se rit de ceux qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes ».Depuis un demi-siècle, nos gouvernants et leurs devanciers n’ont eu de cesse de faire pénétrer sur le territoire français des millions d’immigrés musulmans, en jetant l’opprobre sur les Cassandre qui, comme Jean-Marie Le Pen, avertissaient du danger. Ils ont répété à satiété à ces nouveaux venus que nous avions contracté une dette envers eux, que leurs cultures d’origine n’étaient pas inférieures à notre civilisation et qu’ils ne devaient rien abandonner de leurs moeurs, suivant le modèle d’intégration prôné par les socialistes et SOS-Racisme. Or, ils s’aperçoivent aujourd’hui que l’islam n’est pas…
Lire la suite
Eric Letty

Editorialiste

Véran l’incendiaire

Je ne sais pas à quoi joue la poignée d’imbéciles malfaisants qui dirigent notre pays ; mais ce qui est certain, c’est qu’ils jouent avec le feu. Après avoir cultivé pendant des semaines le mauvais virus de la peur, aussi pernicieux qu’un autre, le ministre de la Santé, Olivier Véran, a placé en alerte « maximale »la Guadeloupe et Marseille, avec des conséquences économiques qui seront catastrophiques pour les économies locales.De nombreux médecins qui combattent le virus sur le terrain, comme Les professeurs Raoult, Perronne, Toubiana ou Toussaint, dénoncent, courbes et chiffres à l’appui, cet affolement réel ou simulé et la politique de la peur pratiquée par le Pouvoir. En réponse, le gouvernement appelle les Français à lui faire confiance ; mais à quel titre, quand les ministres et leurs conseillers portent la responsabilité de la « gestion de la crise » catastrophique du printemps dernier ? Est-il besoin de rappeler leurs mensonges concernant l’état de préparation de la France face à l’épidémie, les masques, les tests, les respirateurs ? Ou la manière dont on a laissé mourir,…
Lire la suite

Connexion ou Créer un compte